Mythes et légendes

  • Chien dominant / Chien soumis
  • C’est la race qui veut ça
  • Si je le caresse/rassure, je vais valider son inquiétude
  • Les chiens agressifs sont des chiens méchants
  • Il a déjà mordu, on ne peut plus rien faire pour lui. Il sera dangereux à vie.
  • A force, il va s’habituer
  • Il remue la queue, ça veut dire qu’il est content

chien dominant / chien soumis

Le terme « dominant » est une étiquette posée sur de nombreux chiens réactifs. Notamment lorsqu’ils manifestent de l’agressivité. Le terme « soumis » lorsqu’on a un chien plutôt craintif.
Pourtant ce ne sont que des étiquettes . Très souvent infondées et normalisant des attitudes de mal-être qui sont tout sauf « normal ».
Ce sont des définitions fourre-tout, ne prenant pas en compte la souffrance de l’animal.

– Un chien qui se met sur le dos ou qui se fait pipi dessus à la rencontre d’un congénère ou d’un humain, n’est pas soumis. Ce n’est pas « normal ». Il a des comportements de craintes, de stress, d’émotions fortes.
– Un chien qui grogne ou agresse n’est pas un chien dominant. Il ne cherche pas à exercer une quelconque autorité sur l’autre. Il est souvent simplement inconfortable avec sa présence.

La plupart du temps, il ne s’agit pas de dominance, mais d’intolérance!
Intolérance à être approché, à être touché, à être manipulé, intolérance aux comportements de l’autre (son exubérance, son excitation, la gestion de ses émotions), intolérance à ce qu’il ne connait pas, etc…

Les notions de dominance/soumission sont des concepts relationnels qui se manifestent PARFOIS entre chiens qui se connaissent bien et vivent ensemble.
Rien à voir avec ce genre de situation. Chaque individu est différent.

c’est la race qui veut ça

Sans le vouloir – ou parfois par facilité – on justifie que si un chien est sensible, craintif, agressif ou bien survolté, c’est sa race qui veut ça. Mais c’est très souvent loin d’être le cas.
Un trait de tempérament apporté génétiquement ne justifie pas la souffrance émotionnelle d’un individu.
Cela veut parfois dire qu’il va falloir s’ajuster à sa sensibilité, qu’il va falloir éviter d’amplifier certains aspects qui sont plus facilement mis en avant, mais cela ne signifie pas que c’est normal et qu’il n’y a rien à faire pour autant.
Des comportements agressifs, des états de paniques phobiques ou un état émotionnel en dents de scie ne sont pas des états d’être normaux. Tous les chiens sont en capacité d’être calme et serein si leur environnement le leur permet.

Si je le caresse/rassure, je vais valider son inquiétude

On entend souvent que si on caresse ou qu’on rassure son chien, on va le féliciter d’avoir peur et on va renforcer son comportement. Sauf qu’en réalité, non, ça ne se passe pas comme ça.
Si vous avez lu la page sur les réflexes de défense, vous savez qu’une émotion entraine des comportements qui ne sont pas conscient. Et on ne peut pas renforcer une émotion négative par une action positive.
Apaiser son chien en lui parlant, en reculant d’une situation anxiogène ou en le caressant peut être un moyen de diminuer sa tension interne et la force de ses émotions.
En revanche, suivant le chien et la situation, parler ou toucher pourra être perçu comme plus anxiogène et dans ce cas là, ce ne sera pas considéré comme une action apaisante pour lui.
Chaque chien est différent, il faut s’adapter en permanence et trouver ce qui fait redescendre son niveau de stress.

Les chiens agressifs sont des chiens méchants

Comme précédemment, si vous avez lu la partie du site sur les réflexes de défense, vous avez sans doute compris qu’un chien qui réagit de manière agressive est un chien qui se défend. Contre qui, contre quoi, là est toute la question. Mais il n’est pas méchant. Par contre, il est tout à fait possible qu’il soit dangereux. Pour lui ou pour les autres. Mais ça c’est une autre histoire.
Aucun individu n’est fondamentalement méchant, par contre, nombreux sont ceux qui ont eu, ou qui sont toujours dans des parcours chaotiques qui ne leur permettent pas de réagir autrement.

Il a déjà mordu, on ne peut plus rien faire pour lui. Il sera dangereux à vie.

Lorsqu’un chien mord, c’est parce qu’il cherche à se défendre. Il ne devient pas fou subitement.
C’est un comportement réflexe lié à une action, à une situation.
il a eu peur, il a eu mal, il a cherché à protéger quelque chose, etc…
De nombreuses morsures sont explicables. Elles sont parfois même justifiés quand on y regarde de plus près.
Ce qui fait qu’un chien remordra peut être, c’est si la situation se reproduit, encore et encore, et que rien ne change.
Un chien peut tout à fait avoir mordu et ne jamais recommencer si des changements dans son quotidien ont été effectués.
Mais il faut bien comprendre que n’importe quel chien peut mordre dans une situation où il pense ne pas avoir d’autres choix. Il faut toujours garder à l’esprit qu’un chien est un individu vivant, qui communique et qui s’exprime principalement avec sa gueule.

A force, il va s’habituer

Croyance populaire assez tenace, mais faisant beaucoup de dégâts malheureusement.
Multiplier les expériences pour que le chien s’habitue à côtoyer et à accepter plus facilement ce qui lui fait peur est une bonne chose, cependant le concept d’habituation est mal compris et mal appliqué la plupart du temps.

Ne pas changer ses habitudes et multiplier des situations anxiogènes en lui forçant la main n’apaisera pas les émotions si le chien présente des signes de stress. Cela pourra au mieux créer une anxiété avec des signes moins visibles (la résignation) mais pas moins présente, soit au contraire, amplifier l’anxiété et créer un rejet.
Pour l’aider à s’habituer, il vaut mieux connaitre ses signes et commencer depuis sa zone de confort.

Il remue la queue, ça veut dire qu’il est content

Et non! Un chien qui « remue » la queue, sous entendu, dont la queue fait des mouvements amples n’est pas un chien content. Suivant l’amplitude ou le port de queue, cela peut signifier qu’il ressent des émotions fortes, mais pas forcément qu’elles sont positives. L’interprétation sera à faire selon le contexte, d’autres signes de stress ou de communication, mais il ne faut pas prendre cet indicateur pour argent comptant.

Si vous voyez d’autres mythes sur les chiens réactifs à ajouter, envoyez nous un petit message!

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :